Jour 30 : 19 juillet 2016 – Saint Dalmas – Refuge du Boreon

Après avoir acheté de quoi faire un pique nique au Proxi de St Dalmas, je quitte le village vers 8 hrs 45.

Je suis content de partir vers de nouveaux sommets. Direction le col de Barn  2452 mètres. Passage à l’ombre dans les bois avant de grimper sous le soleil déjà bien présent malgré l’heure.

Et la surprise, je tombe sur Mathieu et Julien (les 2 belges) qui redescendent. ????? Ils ont mis une heure pour se décider mais ils doivent impérativement rejoindre une gare SNCF pour régler leurs billets de train. Pas d’autres solutions que de rallier Sospel. Ils ne finiront donc pas le GR5 cette année. Ils ont le cœur lourd. Je suis triste pour eux deux.

Ils me partagent aussi qu’ils ont passé la uur au camping de Saint Dalmas en compagnie d’Isabelle.  J’étais seul avec un cafard dingue devant mon poulet niçois a l’auberge de Mures située à 750 mètres de leur camping. Si j’avais su, je les aurais rejoint immédiatement.

J’ai repris ma route vers le col de Barn en mettant le turbo. Cela fait du bien. Je suis concentré sur mes pas, mon souffle, mon rythme cardiaque…je dois fréquemment de petites gorgées d’eau et j’accélère encore et encore. C’est bon…Je me vide de mes emotions et pensées jusqu’au sommet. J’arrive dégoulinant après 2 hrs 30 non stop. Je dépasse tout le monde. Ils doivent me prendre pour un drôle d’oiseau. Il me reste 3 hrs de descente jusqu’au gite. Dans les descentes je trotinne légèrement à certains moments. C’est l’expérience du Trail partagé par Isabelle que je mets en pratique. C’est moins fatiguant en réalité et les musclent souffrent moins. Merci. Je pique nique en 30 minutes pendant la descente. Je voudrais être tôt au gite afin de rattraper mon retard de 4 jours. J’en aurai pour 3 hrs et je dois encore intégrer les photos. Pour plus tard car le débit de chargement est nul et cela prend des heures.

Le gite est bien et l’accueil aussi. J’ai une chambre pour moi tout seul. J’en profite donc pour écrire.

Demain j’ai voulu réserver au refuge de Nice mais il est complet. Je n’ai pas d’autres solutions. J’irai tout de même en espérant un désistement de dernière minute soit je dormirai sur une table dans la salle à manger. Je verrai. Pas grave.

image

image

image

image

image

image

image

image

image

2 réflexions au sujet de « Jour 30 : 19 juillet 2016 – Saint Dalmas – Refuge du Boreon »

  1. Cc Bruno, quelle belle aventure, tu es entrain de vivre, ..et tes émotions et ton courage que tu nous fais partager, me touche profondément. J’ai la nostalgie de certains endroits ou tu es passé, comme la route vers le Mont Blanc et la Bonnette que j’ai fait à vélo ! Quelle force et moral pour atteindre ton projet … mille fois bravoooos et belle continuation ! Gros bisous pour un gars super

  2. Salut l’ami ! Tu te rapproche de la méditerranée . Nous on se rapproche des festivités classiques : les Francos, la fêtes des Belges, le bal du 21 juillet à la Place du jeu de Balle.
    Ce 19 juillet c’était Polnareff pour ouvrir le festival à Spa. Toute la petite bande habituelle s’est retrouvée au milieu de la place . A l’espace VIP j’ai retrouvé Damien et d’autre amis présents à son anniversaire, invité par Régis – Securitas. Inutile de de préciser que tous ce petit monde s’est retrouvé ensuite au Casino, puis sans navette pour remonter vers la maison de Christophe ou le Radisson Balmoral. Donc tous le monde à pieds pour un très très très petit dénivelé de 250 m. De la rigolade pour toi qui en a déjà avalé quelques milliers en + et – 😉 Merci pour tes partages, en te lisant, on voyage avec toi. Bises

Les commentaires sont fermés.