Jour 27 : 16 juillet 2016 – Bousieyas – Auron

Je quitte le gite de Bousieyas vers 9 hrs en direction de Saint Dalmas Le. Sel âge par le col de la Colombiere situé à 2300 mètres. Dans la descente vers St Dalmas j’ai eu la seconde grosse peur de mon voyage. Après le passage du Brevent sous l’orage, ici je me retrouve après 30 minutes de descente face à face avec un chien Pastou. J’ai les jambes coupées. Celui ci se dirige vers moi en aboyant. Je fais immédiatement demi tour. Il s’arrête et un autre gros chien noir rapplique. Lui il n’arrête pas d’aboyer. Le troupeau de 1200 moutons se trouve exactement sur le GR. Impossible de passer sans couper le troupeau. Les chiens Pastous ne me laisserons jamais faire. Je vais essayer de contourner par le haut hors sentier. Mais d’autres Pastous arrivent. Je fais à nouveau demi tour les jambes tremblotantes et le souffle coupé. Finalement j’aperçois la bergère qui me crie de venir. Ils ne le feront rien. Je lui répond que j’ai surer peur. J’ai déjà été mordu 2 fois dans ma vie. Après 15 minutes une autre bergère arrive. Il y en a une devant et une derrière. Il s’agit de la petite fille de l’autre. Alerté par les aboiements continus des chiens elle est montée voir. Vu ma peur, elle est venue me chercher et m’a quasi pris par la main pour traverser le troupeau et poursuivre ma route. Il m’aura fallut 25 minutes en fin de compte. Mais j’ai eu les bons réflexes m’a-elle confirmé. Oufffff ….

Si vous avez l’occasion de plonger vos yeux dans ceux d’un chien Pastou vous serrez surpris. Ils sont noir de noir à faire peur. Vous n’avez absolument pas envie de prolonger l’expérience.

C’est donc au pas de course que j’arrive à St Dalmas. Joli petit village et belle place. Ensuite direction St Etienne de Tinée par le col d’Anelke. J’y croise au moins 10 véhicules 4×4. Tjs un peu boff de voir cela lorsqu’on est à pied.

Je fais une pause et mange mon pique nique a l’ombre à côté e la mairie et de la place. Très mignon. Il fait vraiment chaud. Je prends ensuite un double expresso avant de repartir. Surprise Isabelle croisée la vieille débarque du refuge de Vans. On prend le café ensemble.Isabelle est de la région. Elle est partie en autonomie pour 1 semaines. Elle a longtemps hésité mais elle est la. Elle a laissé ses 3 enfants. Grande sportive elle a déjà réalisé de nombreuses Trail et même un ultra Trail. Pas sportive au depart, elle s’y est mise assez tard mais fait maintenant jusqu’à 4 sorties semaines. Elle est maîtresse pour des enfants de 9-10 ans. Diplome qu’elle a obtenu après avoir repris des études à 35 ans. Sacré bout de femme. Nous ferons la route ensemble jusqu’à la station de  ski d’Auron.

A Auron, je profite du réseau pour appeler ma petite Violette qui part au camp demain. Que du bonheur lorsque la petite voix me répond avec joie et amour: « Papaaaa…… » Quel bonheur. C’est son dernier camp. Elle est chef de patrouille. Tout est bien organisé.

Ensuite j’appelle Damien qui a 50 ans aujourd’hui. Mike Horn est né exactement le même jour et la même année. Happy Birthday Damien et belle fête.

Le réseau est trop lent pour les photos. Plus tard.

image

image

image

image

image

image

image