Jour 18 : 7 juillet 2016 – Aiguille Doran – Refuge du Mont Thabor

Je dois traverser la vallée qui est totalement inintéressante. Tunnel du Frejus, Modane,… Bref je prends le même taxi que la veille pour aller à l’hôpital. Je gagne du temps et je soulage ma jambe de 10 km et 900 mètres de dénivelé négatif et 700 en positif. Je gagne en maturité.  :-)

Je suis content de me remettre en route après cette excellente journée de repos. Il fait grand bleu. Je monte lentement. Je n’ai que 3 hrs de marche. À midi je fais une longue pause. Je m’installe confortablement au soleil, torse nu, afin d’améliorer mon bronzage de cycliste et commence mon 2em livre offert par Philippe, « Charlotte » de David Foenkinos. Je rentre directement dedans. Les pages tournent toutes seules. Je dévore.

Arrivée au refuge vers 14 hrs 30. D’abord une petite tartelette aux myrtilles avec un grand café.

Je passerai le restant de l’après midi à lire et écouter de la musique couché dans l’herbe autour du refuge, grâce à l’IPod Nano Touch que Jean-Phi m’a offert pour mon Annif et qu’il a pré charge de super playlist. Je suis branché tout l’après-midi sur la playlist « mountain soft » …un véritable régal. Merci mon ami.

J’en profite également pour réserver mes 4 prochains logements. Pas facile de trouver à se loger le week-end lorsqu’il y a des courses vélo et des trails. Tout est complet. J’adapte donc mes étapes en fonction des disponibilités. Parfois cela rallonge mes étapes.

J’avais un bon souvenir du refuge du Mont Thabor ou je suis passé l’année dernière avec mes amis de la rando. Je ne retrouve pas cela cette fois. C’est bourré et ressemble plus à un resto d’altitude. Tout est fait pour consommer. Je ne fais pas de rencontres intéressantes et les échanges sont pauvres à mon goût.

Peut-être que je n’étais pas disponible à la rencontre de l’autre. En réalité j’ai passé un bon moment avec moi-même.

image

image

image

image

image

image

image

image