J – 5

Celles et ceux qui me connaissent bien savent que je ne pars jamais sans …médicaments évidemment. Les petits gaz de la montagne vous le confirmeront également, il n’y a pas une seule rando depuis 10 ans où je n’ai pas eu la migraine ou le mal d’altitude. Ça promet . Alors vous pouvez facilement imaginer que j’ai pris du matos et du lourd. Conclusion une pharmacie de médecin de campagne qui pèse 230 grammes. En cas de contrôles antidopage, je crois que je reçois mon ticket de retour.

Grand Paradisio 4061 mètres (2005) avant la migraine…ci-dessous

 

 

 

 

 

 

 

 

On m’avait surnommé… »Le penseur de Rodin ». L’original est censé représenter un homme en train de méditer, semblant devoir faire face à un profond dilemme. Pour moi le dilemme n’était pas très compliqué…encore 1 gr de Dafalgan forte ou un Perdolan compositum ou un Voltaren….